L’histoire de la Résidence de Sevret

entrée résidence SevretEn 1869, Monsieur René-Pierre POUDRET DE SEVRET légua à sa sœur les fermes dont il était propriétaire.
Sur l’une de ses propriétés, Elisabeth-Marie POUDRET DE SEVRET fit construire un hospice et lui donna le nom de Sevret, pour perpétuer le souvenir de son frère.
Au départ, cette Maison abritait 16 personnes dans le besoin, et pour ce service, Madame DE SEVRET fit appel aux religieuses de la congrégation des Sœurs de la Charité du Sacré Cœur de Jésus.

Elles leur ont assuré le confort, une certaine vie de famille et les soins nécessaires jusqu’en 1990. L’esprit de la Résidence de Sevret tel que l’ont voulu ses fondateurs perdure encore aujourd’hui.

Par décret du 31 mai 1913, donation fut faite de la Résidence à l’Association Catholique Angevine des Œuvres d’Assistance et de Bienfaisance.

L’établissement fut agrandi et complètement rénové en 1994, pour accueillir à présent 66 personnes dans des logements individuels confortables et adaptés. Une équipe pluridisciplinaire salariée accompagne quotidiennement les habitants.

Une gestion Associative

La Résidence de Sevret est gérée par l’Association Catholique Angevine des Œuvres d’Assistance et de Bienfaisance. L’association, régie par la loi de 1901, est reconnue d’utilité publique et peut recevoir, outre des dons manuels, des donations et des legs (réduction d’impôt égale à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable).

La Résidence est un établissement privé, à but non lucratif, hébergeant des personnes âgées dépendantes (statut EHPAD depuis 2004).

La Résidence est habilitée à l’aide sociale.

Une priorité donnée à un accueil local

La Résidence de Sevret accueil 66 personnes de plus de 60 ans.
Priorité faite aux habitants de St Georges des Gardes et des communes environnantes.

Une certification

La Résidence de Sevret a été certifiée ISO 50001 le 27 octobre 2015.

 

Cette certification atteste que l’établissement s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue des performances énergétiques.

Les objectifs sont les suivants :

  • apporter plus de  confort et de sécurité aux personnes accueillies
  • mieux maîtriser les consommations énergétiques pour mieux contenir l’évolution des prix de journée
  • engager toute l’équipe de l’EHPAD pour un développement durable